Notre site utilise des cookies, cliquez sur la croix pour accepter ou consultez nos mentions légales pour plus de détails.

KOMO

Vendredi 12 octobre - 20h30
KOMO

Komo un jeune natif de Mroalé, une petite étoile qui monte dans la galaxie des stars de la chanson mahoraise, vient de confirmer sa présence et sa place pour ceux qui en doutaient encore. Sa rencontre avec Petit Langa et Foundi Tcho, des musiciens de Gabussi fut le déclic et le poussa à acheter son premier instrument auprès de Colo Assani, un artisan et musicien reconnu de Dzendzé. Ses premières chansons furent inspirées des musiques de Langa et le regretté Boura Mahiya. C’est plus qu’une étoile qui est née, c’est une fusée placée en orbite, prête à la conquête des grands espaces de la chanson. Dans la lignée de ses prédécesseurs, Komo veut porter haut les couleurs de la chanson mahoraise, et veut relever le défi des sonorités traditionnelles du m’godro, dans les pas de Langa. Armé de son Gabussi, de confection artisanale mais qui crépite de sons épurés servis par une voix perchée et chaleureuse qui semble provenir de la Nouvelle Orléans, le jeune artiste ne fait pas dans la dentelle quand il s’agit de pointer du doigt les travers de la société mahoraise.

Outre les textes de révolte, Komo sait également puiser dans le répertoire ancien de la chanson traditionnelle en revisitant certains classiques où l’amour et l’humour sont intimement liés. Il s’en inspire plus pour valoriser la culture que pour rendre hommage aux anciens. Vous l’aurez compris, Komo est un enfant du terroir fier de ses racines.